L'information à postériori et les dommages associés aux soins

Auteur : Anne GUIDAT

L’information du patient suite à un événement indésirable à un impasct important à la fois sur le patient qui reçoit l’information et sur le professionnel de santé qui la délivre. Le patient ne doit pas être tenu dans l’ignorance et ce afin de maintenir la confiance indispensable au bon fonctionnement de la relation patient / médecin. Cette information permettra également de diminuer le risque de contentieux et améliorer les pratiques. Toutefois, cette information se doit de respecter certains critères afin d’être la meilleure possible.

Introduction

  • I. Pourquoi le faire ? Parce que le patient finira par l'apprendre
  • II. Parce que la confiance ne se construit pas sur le mensonge
  • III. Parce que c'est un droit des patients
  • IV. Parce que cela réduit le risque contentieux
  • V. Parce que cela participe à l'amélioration des pratiques
  • VI.Parce que cela apaise
  • VII. Comment le faire ?

Conclusion

Anne GUIDAT

Coordinatrice de la gestion des risques associés aux soins, CHRU de Lille

information droits des patients risque dommages contentieux médical