Vers un droit du médecin généraliste libéral à l’information relative au médicament

Auteur : Philippe GASTON

Le bon usage du médicament est un enjeu de santé publique pour lequel la qualité de l’information reçue par le médecin généraliste libéral est un déterminant cardinal. Or, l’information délivrée au prescripteur émane principalement de l’industrie pharmaceutique, à travers une stratégie promotionnelle globale, dont la visite médicale est le bras armé. Mais l’information délivrée est biaisée et la promotion des firmes pharmaceutiques ne résiste pas à l’épreuve de l’intérêt général. Alors, ce n’est pas de corriger le système qu’il s’agit, mais de le changer. L’auteur engage le législateur à conférer au médecin un droit statutaire à recevoir sur le médicament une information publique, indépendante et objective. L’effectivité de ce droit suppose un renouveau de l’action publique. Il s’agit à la fois de créer une Agence nationale de l’information sur le médicament et de reconnaître une nouvelle profession d’informateur pharmaceutique public.

médecin information droit médicament pharmaceutique public agence informateur