Exigence de consentement et troubles cognitifs : dans quelles conditions peut-on contraindre au soin ?

Auteur : François PUISIEUX

I. – Le consentement du patient libre et éclairé, une obligation légale
II. – Et si le patient n’est pas en état de recevoir ou de comprendre l’information
III. – En gériatrie, dans la vraie vie, les choses sont souvent plus compliquées
A. – Dans quelles conditions peut-on contraindre aux soins ?
B. – Du consentement éclairé à l’assentiment aux soins

François PUISIEUX

Professeur à la faculté de médecine Henri Warembourg, université Lille 2 Pôle de gérontologie, CHRU de Lille.