Télémédecine gériatrique : enjeux et défis

Auteurs : Alain GARAY, Isabelle HAUGER

En France, le cadre spécialisé de la télémédecine gériatrique est en cours de structuration. Sa dynamique bénéficie de facteurs conjoncturels propices à son développement en termes de stratégie de croissance et d’analyse de l’offre médicale. Tracer ses enjeux professionnels en termes d’amélioration de la qualité du système de santé en mesurant ses usages et ses besoins constitue l’une des conditions de son déploiement. Cette nouvelle forme de pratique médicale à distance repose sur une triple nécessité : recourir à des modalités organisationnelles spécifiques, aménager des cadres professionnels spécialisés et soutenir des dynamiques médico-économiques adaptées. Reste en jeu le défi des transformations des pratiques médicales sur fond d’évolution des usages pour l’amélioration de la qualité des soins aux personnes prises en charge par les moyens gériatriques.

I. LES USAGES, LES BESOINS ET LES MODÈLES ORGANISATIONNELS
INFLUENT SUR LA DÉTERMINATION DES MODALITÉS D’EXERCICE
DE LA TÉLÉMÉDECINE GÉRIATRIQUE
A. Du poids des mots au sens des définitions retenues d’inspiration biomédicale
B. Le cadre juridique et institutionnel de l’exercice de la télémédecine
gériatrique dessine les contours d’une « télémédecine administrée »
à la recherche d’une gouvernance efficiente
II. L’ÉVOLUTION DES NOUVEAUX ENJEUX DE LA TÉLÉMÉDECINE GÉRIATRIQUE
IMPLIQUE SA PROFESSIONNALISATION
A. Le travail d’appropriation des professionnels de santé doit être systématisé
dans le cadre de l’élaboration de projets médicaux ad hoc
B. La clé de la formation des gériatres gravée dans le marbre
du dispositif réglementaire
III. LA RECHERCHE D’UN « MODÈLE ÉCONOMIQUE », INCERTAINE,
NE PEUT PAS HYPOTHÉQUER À ELLE SEULE LA DYNAMIQUE
MÉDICO-ÉCONOMIQUE À L’OEUVRE
A. De la modélisation des impacts des avancées qualitatives de la télémédecine
aux évaluations médico-économiques porteuses de potentialités
B. Les conditions provisoires du financement des activités
et des investissements de la télémédecine
CONCLUSION

Alain GARAY

Avocat à la cour de Paris

Isabelle HAUGER

Médecin coordonnateur d’EHPAD

usage télémédecine gériatrique modalités organisationnelles cadre professionnel spécialisé besoin