Loi 41 (loi modifiant la loi sur la pharmacie) : le pharmacien d’officine devient maintenant prescripteur de médicaments

Auteur : Bertrand BOLDUC

Les nouvelles activités du pharmacien au Québec rendent le pharmacien encore plus présent dans la vie des patients. En prolongeant, ajustant ou prescrivant des médicaments pour des conditions mineures, le pharmacien ne doit pas se contenter de délivrer le médicament, en tant que prescripteur, il devient responsable de son suivi, de sa sécurité et de son efficacité. Ce texte montre comment le pharmacien joue un plus grand rôle en utilisant ses compétences et son nouveau statut.

INTRODUCTION : LES NOUVELLES MISSIONS ACCORDÉES AUX PHARMACIENS QUÉBÉCOIS PAR LA LOI 41
I. LES NOUVELLES ACTIVITÉS DU PHARMACIEN

A. Prolongation de l’ordonnance d’un médecin
B. Prescrire des analyses de laboratoire
C. Prescrire des médicaments lorsqu’aucun diagnostic n’est requis
D. Prescrire un médicament pour une condition mineure
E. Ajustement d’une ordonnance d’un médecin
F. Substituer un médicament en cas de rupture d’approvisionnement
G. Administrer des médicaments afin d’en démontrer l’usage approprié
II. L’INTÉRÊT DU MÉDECIN FACE À CES NOUVELLES ACTIVITÉS DU PHARMACIEN
III. COLLABORATION PHARMACIENS/MÉDECINS : RELATION DE CONFIANCE
CONCLUSION
ANNEXES

Bertrand BOLDUC

Bertrand Bolduc est pharmacien co-propriétaire de la pharmacie préparatrice Gentès & Bolduc pharmaciens inc. et Galenova inc. Il est également président de l’Ordre des pharmaciens du Québec.

Québec pharmacie d'officine loi 41 prescription de médicaments