L'accès aux soins des personnes les plus démunies

Face à l’émergence de nouvelles formes de pauvreté et de précarité, les pouvoirs publics, les organismes de protection sociale et d’aide sociale avec le concours des acteurs associatifs ont cherché à mettre en place un certain nombre de droits et de dispositifs pour faciliter l’accès aux soins. L’État a ensuite élargi son action à l’accompagnement et au suivi des personnes les plus démunies dans le parcours de soins en associant des professionnels de santé. Longtemps morcelée et fluctuante, cette prise en charge des populations défavorisées nécessite de repenser l’approche de la précarité et de la pauvreté en ayant une vision plus globale et interdisciplinaire pour mieux comprendre les problématiques spécifiques et les besoins en matière de santé de certains groupes de population.

accompagnement accès aux soins prévention santé publique prise en charge précarité santé globale