L’importance du récit dans l’accompagnement des personnes les plus démunies

À propos de Madame S. « Sans travail, sans toit, sans famille »

Auteur : Marie-José DEL VOLGO

Prendre soin des personnes les plus démunies ne concerne pas seulement le soin sur le plan médical et technique. C’est aussi accorder du temps pour permettre d’écouter le récit, comprendre le parcours de vie pour établir une véritable relation humaine et restaurer la dignité des personnes.

I. LES BESOINS DES AUTRES À LA LUMIÈRE DES INÉGALITÉS SOCIALES ET DES RELATIONS HUMAINES

II. RÉCITS ET SINGULARITÉS

Marie-José DEL VOLGO

Ancien maître de conférences (HDR)-praticien hospitalier à l’université d’Aix-Marseille, actuellement psychanalyste et rédactrice en chef de Cliniques méditerranéennes.

accompagnement accès aux soins dignité de la personne humaine isolement récit