Les discriminations dans l’accès aux soins subies par les personnes vulnérables

Auteur : Sophie SERENO

Les personnes vulnérables sont susceptibles de subir, en raison de leur situation, un nombre important de refus de soins. Ainsi, les bénéficiaires de l’aide médicale d’état ou de la complémentaire santé solidaire (ex-CMU-C) sont confrontés à de nombreux obstacles tout au long de leur parcours de santé. Ces refus de soin discriminatoires constituent une réalité prégnante. Pourtant, des moyens d’action existent. Mais ces derniers sont peu mobilisés voire inadaptés eu égard à l’ampleur des discriminations et des difficultés tenant à leur révélation. Dans ce contexte, les refus de soins discriminatoires ont pour conséquence d’amplifier le phénomène de non-recours aux dispositifs sociaux et, par conséquent, d’exclusion d’accès aux soins.

I. LES MULTIPLES MANIFESTATIONS DES REFUS DE SOINS DISCRIMINATOIRES

II. L’INADÉQUATION DES MODES DE RECOURS FACE AUX REFUS DE SOINS DISCRIMINATOIRES

Sophie SERENO

Maître de conférences, AMU, FDSP, CDS (UR 901)

preuve aide médicale d’État inégalités accès aux soins refus de soins Discrimination personnes vulnérables action en justice voie de recours effective complémentaire santé solidaire