La démarche d'éthique appliquée

(contribution à l'étude du processus de décision)

Auteur : Noël-Jean MAZEN

Par le recours à l’éthique, la société contemporaine redonne à l’homme un espace de dialogue, de liberté, d’autonomie.

Il est normal qu’une société, souffrant d’un déficit de normes et exigeant cependant de chacun des choix multiples, propose un cadre, une méthodologie et la possibilité, par une démarche maïeutique, d’accéder à d’autres horizons. Ainsi la simple décision intuitive, irrééchie, conforme à l’opinion de l’entourage, pourra-t-elle céder la place à une résolution mieux éclairée et plus conforme aux valeurs intimes de l’intéressé. Il ne s’agit en aucune manière d’imposer un choix mais, au contraire, d’aider celui qui en ressent le besoin à étendre son champ d’information et à prendre une décision réellement motivée. Ni prescription ni morale, l’éthique se veut une démarche au contact du réel et au service de l’homme.

Ainsi que le recommande le CCNE, il s’agit de reconnaître la place qui doit être faite à l’éthique appliquée ou éthique clinique pour « aider au dialogue », « faciliter la réflexion », permettre à ceux qui le souhaitent « d’aller au bout d’un argumentaire ». L’avènement de l’éthique marquera un tournant de nos sociétés occidentales par le passage du dogme de la morale et de la religion à la valorisation incontestée de l’échange et du dialogue.

Préface

Introduction

PREMIÈRE PARTIE – LES FONDAMENTAUX DE LA DÉMARCHE ÉTHIQUE

CHAPITRE PRÉLIMINAIRE – L’environnement de la réflexion éthique
1. L’évolution de la réalité sociale
2. L’évolution de la réalité juridique
3. Les évolutions autour du processus de réflexion
a) La recherche sur le processus de décision
b) La méfiance générale à l’égard de la systématisation du processus de décision

CHAPITRE PREMIER – Les outils de la réflexion éthique
1. Les mécanismes du processus de réflexion
a) L’approche intuitive
b) L’approche rationnelle

2. Les critères du processus de décision
a) Le critère de l’utilité espérée
b) Le critère de l’approche rationnelle restreinte

CHAPITRE II – Les repères méthodologiques de la réflexion éthique
1. Éthique de cas
2. Éthique de situation
3. Éthique de l’avenir
4. Éthique de la sollicitude
5. Éthique de la complexité
6. Éthique du dialogue

DEUXIÈME PARTIE – LA MISE EN ŒUVRE DE LA DÉMARCHE ÉTHIQUE

CHAPITRE PRÉLIMINAIRE – Quelques exemples de démarche éthique

CHAPITRE PREMIER – Les phases du processus de réflexion
1. La nécessité de poser le problème
2. L’identification des valeurs de l’intéressé et de son environnement psychologique et moral
3. La recherche de toutes les hypothèses et de leurs conséquences
4. Proposition d’une aide psychologique

CHAPITRE II – La méthode du processus de réflexion éthique
1. La rencontre, creuset de l’éthique
2. La démarche maïeutique
3. Les techniques de classement et de formalisation des solutions possibles
4. La formation à la démarche éthique
5. La consultation d’un comité d’éthique appliquée ou clinique

Conclusion

Postface

Bibliographie

Noël-Jean MAZEN

Directeur du groupe de recherche « Droit et éthique du vivant », université de Bourgogne MCU, chargé de conférences à l’EPHE, président du Comité d’éthique de l’université de Bourgogne et du Comité d’éthique santé au travail Grand-Est.

Thème : Éthique médicale/Bioéthique

La démarche d'éthique appliquée

Fiche technique

Parution numérique : août 2013
Version imprimée publiée
en mai 2008

Collection : Les chemins de l'éthique

Support : Numérique

ISBN : 978-2-84874-365-3

ISSN : en cours

Format : 150x210 mm

216 pages