La volonté de mourir du patient en fin de vie

Approche comparée et internationale

Auteur : Adrien LAHAYE

En France, dans le domaine de la santé, il est un thème qui revient chaque année : le choix de décider de sa mort. Principalement, le débat tourne autour de l'euthanasie c'est-à-dire le droit de mettre fin à ses jours. Cette revendication démontre, de la part de certains malades dont les jours sont comptés, une volonté de mourir. Paradoxalement, la loi du 2 février 2016 renforce la volonté des personnes malades en fin de vie mais refuse catégoriquement l'euthanasie. Ce postulat pourrait être remis en cause avec la future révision des Lois bioéthiques en 2018.

Pour comprendre la position française en la matière, ce mémoire revient sur les différentes législations étrangères (les Pays-Bas, la Belgique, le Canada et la Suisse) et offre une approche comparative sur la manière dont la volonté de mourir des patients en fin de vie est exaucée. Il détaille le régime juridique et met en exergue les avantages des dispositifs utilisés, tels que l'euthanasie, l'assistance au suicide, l'aide médicale à mourir ou encore les soins palliatifs, mais également les dérives que peuvent engendrer de tels outils. 

Ce mémoire fut réalisé par un auteur dont les convictions vis-à-vis de ce sujet étaient bien tranchées. Initialement favorable à un droit à l'euthanasie pour les patients en fin de vie, le travail de recherche lui a permis d'être plus prudent sur ce thème. La volonté de mourir des patients en fin de vie ne peut être entendue que si le système juridique qui l'encadre est optimal.

Remerciements

Principales abréviations

Introduction

PARTIE I – REGARD CRITIQUE SUR LA VOLONTÉ DU PATIENT EN FIN DE VIE EN DROIT COMPARÉ : ENTRE RESPECT DU SOUHAIT DE MOURIR ET DÉRIVES PERNICIEUSES

TITRE I – LA VOLONTÉ DE MOURIR DU PATIENT EN FIN DE VIE SOUS LE PRISME DE L’EUTHANASIE

Chapitre I – La volonté de mourir du patient contentée : la dépénalisation de l'euthanasie 18 Chapitre II – La volonté de mourir du patient exaucée : la pratique inquiétante de l'euthanasie

TITRE II – LA VOLONTÉ DE MOURIR DU PATIENT EN FIN DE VIE SOUS LE PRISME DE L’ASSISTANCE

Chapitre I – La volonté d'être assisté pour mourir : l'exemple canadien et suisse Chapitre II – La volonté d'être assisté pour mourir : marque de solidarité envers le patient ou menace à son intégrité ?

PARTIE II – PARADOXE SUR LA VOLONTÉ DU PATIENT EN FIN DE VIE EN DROIT FRANÇAIS : ENTRE RENFORCEMENT DES DÉCISIONS INDIVIDUELLES ET REFUS DE L’EUTHANASIE

TITRE I – LE RENFORCEMENT DE LA VOLONTÉ DU PATIENT SANS FRANCHIR L’INTERDIT DE TUER

Chapitre I – Le renforcement paradoxal de la volonté du patient en fin de vie

Chapitre II – Le soulagement paradoxal de la volonté du patient en fin de vie

TITRE II – LE RENFORCEMENT RELATIF DE LA VOLONTÉ ANTICIPÉE DU PATIENT INCONSCIENT EN FIN DE VIE

Chapitre I – L'expression anticipée de la volonté du patient renforcée

Chapitre II – L'expression anticipée de la volonté du patient limitée

Conclusion

Bibliographie

Table des jurisprudences

Annexes

Table des matières

Adrien LAHAYE

Étudiant université Lille 2

euthanasie fin de vie droit comparé volonté

La volonté de mourir du patient en fin de vie

10 €

Fiche technique

Parution numérique : septembre 2018

Collection : Mémoires numériques de la BNDS

Support : Numérique

ISBN : 978-2-84874-791-0

ISSN : en cours

Format : 210x297 mm

131 pages