Décès d’un patient admis aux urgences : l’incertitude du lien causal entre les fautes des médecins et le décès justifie la relaxe

FICHE TECHNIQUE
Collection : Droit pénal de la santé
Format 0x0 mm
Nbre de page 3 pages