Prescription des activités physiques adaptées : le Conseil d’État privilégie la primauté d’un encadrement médical sur l’intérêt économique

FICHE TECHNIQUE
Collection : Organisation des professions et déontologie
Format 0x0 mm
Nbre de page 4 pages