L’alcool et les leis secas au Brésil

Auteur : Séverine HUPFER

La politique brésilienne instaurée comporte des objectifs de prévention et la prise en en charge des conséquences de la consommation d’alcool sur la santé publique. Afin d’encadrer cette consommation plusieurs plans d’action et de réglementation ont été mis en place. Cette consommation est un phénomène appréhendé tant au niveau législatif qu’au sein des différents codes brésiliens. Par l’adoption de la loi Sèche en 2008, l’objectif gouvernemental était de réduire l’insécurité routière qui s’avère être un véritable fléau à l’échelle du pays.

I. L’alcool au Brésil

A. Un bref historique de la consommation d’alcool au Brésil

1. La consommation d’alcool à travers le temps

2. Les politiques visant les publics vulnérables

B. L’alcool et le droit au Brésil

1. Une évolution législative récente

2. La notion de « consommation d’alcool » dans les différents codes brésiliens

II. La « loi sèche » (« lei seca »)

A. La « loi sèche » : de son origine à sa promulgation

1. L’origine de la loi : Medida Provisória n° 415/2008

2. L’adoption de la loi sèche : la prohibition brésilienne

B. Les évolutions de la « loi sèche » :

1. Un durcissement en 2012 : la « nouvelle loi sèche » (« nova lei seca »)

2. L’évolution de 2017 : un plaidoyer contre l’alcool au volant

Séverine HUPFER

Séverine HUPFER est maître de conférences à l’université de la Franche Comté (UTBM).

Thème : Santé mentale et santé publique, Droit international,européen et comparé de la santé, Culture générale/prépa concours

Alcool, droit et santé (n°26)

15 €

Fiche technique

Les cahiers de droit de la santé

Support : Numérique

ISSN : 2427-4836

20 pages

Page 177 à 197