Constitution et bioéthique

Auteur : Salwa HAMROUNI

Dans le domaine de la bioéthique, le droit constitutionnel est appelé à redéfinir le droit à la vie à partir du commencement de la vie jusqu’à la fin de vie. Autrement dit, il est question de l’embryon et de l’euthanasie. De plus, le droit constitutionnel est aussi appelé à redéfinir le principe de l’inviolabilité de la personne humaine dont celle de son corps et de sa vie privée.

I – Le droit constitutionnel est appelé à redéfinir le droit à la vie

A. La question de l’embryon

B. La question de l’euthanasie

II – Le droit constitutionnel est appelé à redéfinir le principe de l’inviolabilité de la personne humaine

A - L’inviolabilité du corps (ou Le principe du respect de l’intégrité physique de la personne)

B - L’inviolabilité de la vie privée (ou le principe du respect de la vie privé)
 

Thème : Éthique médicale/Bioéthique

La Constitution face au défi de la bioéthique (n° 9)

15 €

Fiche technique

Les cahiers de droit de la santé

Support : Numérique

ISSN : 2427-4836

Page 119 à 140