L’herboristerie en droit français

Auteur : Didier TRUCHET

Depuis la fin du XXe siècle, les Français manifeste un intérêt en faveur des médecines « alternatives », « naturelles », « douces ». Parmi elles, il y a la médecine par les plantes (« phytothérapie ») et notamment la pharmacopée traditionnelle. À l’heure actuelle, l’herboristerie n’est plus reconnue en pratique  mais on admet la vente de certaines plantes par les pharmaciens  et on autorise la vente libre d’autres plantes.

I. La disparition factuelle du statut de l’herboristerie

II. La vente des plantes sous monopole pharmaceutique

III. Les plantes en vente libre

Thème : Droit médical

Le droit de la médecine chinoise dite

15 €

Fiche technique

Les cahiers de droit de la santé

Support : Numérique

ISSN : 2427-4836

6 pages

Page 129 à 135