Le monopole médical au Japon

Auteurs : Tetsu ISOBE, Haluna KAWASHIMA

Il n’est pas possible d’aborder l’étude du monopole médical au Japon sans donner au préalable un aperçu de son système de santé (I). On examinera ensuite le monopole des pratiques et du titre du médecin (II) qui lui permet de diriger effectivement la médecine et la santé publique et, par conséquent, toutes les pratiques de santé, voire les pratiques dites « quasi-médicales » qui relèvent d’un certain nombre de personnels de soins paramédicaux (III).

Tetsu ISOBE

Tetsu Isobe est docteur en droit et professeur de droit administratif à l'École de droit de l'université Keio (Tokyo).

Haluna KAWASHIMA

Haluna Kawashima est doctorante à l'institut Louis Favoreu-Gerjc de Aix-Marseille Université (UMR 7318), et Professeur assistant à l’Université Teikyo (Tokyo).

Le monopole médical en question (n° 28)

0 €

Fiche technique

Les cahiers de droit de la santé

Support : Numérique

ISSN : 2427-4836

12 pages

Page 185 à 196