Le monopole légal de la masso-kinésithérapie ne se limite pas aux actes à finalité thérapeutique !

Auteur : Olivier SMALLWOOD

Ce document commente le texte : Cass. 1ère civ., 20 mars 2007, n° 0520546, publié au bulletin

Thème : Organisation des professions/Déontologie, Éthique médicale/Bioéthique

actes médicaux masso-kinésithérapie monopole légal actes thérapeutiques actes esthétiques