« Logorrhée scatologique » mais « omerta corporatiste » : licenciement quand même !

Auteur : François VIALLA

Ce document commente le texte : Cass. soc., 21 juin 2011, n° 10-30.239

François VIALLA

François Vialla est professeur à l'université de Montpellier, directeur du Centre européen d’Études et de Recherche Droit & Santé, UMR 5815, et membre de la Structure fédérative de recherche ASMES.

Thème : Droits des patients et usagers, Organisation des professions/Déontologie

faute grave licenciement droits du patient agent de service hospitalier propos outranciers