La loi autorisant la recherche sur l’embryon et les cellules souches embryonnaires passe l’épreuve du Conseil constitutionnel

Auteur : Lucile LAMBERT-GARREL

Ce document commente le texte : Décision n° 2013-674 DC du 1er août 2013 : JORF n° 0182 du 7 août 2013 p. 13450, texte n°2

Lucile LAMBERT-GARREL

maître de conférences, université Montpellier I

recherche sur l’embryon et les cellules souches embryonnaires bioéthique respect du principe de sauvegarde de la dignité humaine (oui) conformité à la Constitution (oui)