Premier contact : le migrant n’est pas le troisième type

Auteur : Vincent GIRIN

Ce document commente le texte : Instruction n° DGS/SP1/DGOS/SDR4/DSS/SD2/DGCS/2018/143 du 8 juin 2018 relative à la mise en place du parcours de santé des migrants primo-arrivants, NOR : SSAP1816090J

Vincent GIRIN

doctorant, Centre européen d’Études et de Recherche Droit&Santé, UMR 5815, université de Montpellier

prévention parcours de soins interprétariat rendez-vous santé migration tri