Désuétude normative et entrave à la liberté concurrentielle : les médecins contre les professionnels des soins esthétiques

Auteur : Jalila BACHRI

Ce document commente le texte : Cass., crim. 29 janvier 2019 : n° 16-85746

Jalila BACHRI

docteur droit privé et sciences criminelles, enseignant-chercheur, Institut franco-chinois de l’université de Renmin, Suzhou, Chine

exercice illégal de la médecine concurrence esthéticienne épilation lumière pulsée Délit appareil médical