Le droit de connaître ses origines, un danger pour le principe d’anonymat dans les techniques d’aide médicale à la procréation

Auteur : Pauline CASSAN

Ce document commente le texte : Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, Recomm. n° 2156, 12 avril 2019

Pauline CASSAN

juriste auprès du Président de la chambre sociale de la cour d’appel de Montpellier

anonymat PMA Conseil de l'Europe intérêt de l'enfant AMP procréation médicalement assistée don origines aide médicale à la procréation spermatozoïdes ovocytes