La notion de dignité humaine est-elle superflue en bioéthique ?

Auteur : Roberto ANDORNO

La dignité humaine est une notion large, englobante, mais cela ne saurait suffire à la qualifier d'inutile. La dignité est inhérente à l'homme : un être humain a droit à la dignité du seul fait d'appartenir à la race humaine. Les tribunaux, qu'ils soient nationaux ou communautaires appliquent cette notion dans des décisions concrètes. La dignité humaine occupe le tout premier plan dans le nouveau droit international biomédical où il est rappelé, afin d'étouffer toute tentative d'instrumentalisation, que la médecine sert l'homme et non l'inverse.

Roberto ANDORNO

Docteur en droit, membre du Comité international de bioéthique de l'UNESCO, chercheur au Centre interdépartemental d'éthique des sciences (IZEW), université de Tübingen, Allemagne

Thème : Éthique médicale/Bioéthique

bioéthique dignité humaine