L'identité sanitaire

Auteur : Sophie HÉBERT

La notion d'identité sanitaire sous-tend l'idée selon laquelle la santé serait une composante de l'identité de la personne. Il faut distinguer entre identité sanitaire subjective, qui renvoie à un droit guidé à la fois par la neutralité et par l'ingérence, et l'identité sanitaire objective. Cette dernière envisage la santé comme une donnée identifiante. Le droit au respect de la vie privée doit dans ce cas, céder devant la sauvegarde de l'ordre public et certaines maladies font ainsi l'objet de déclarations obligatoires. L'identité objective s'inscrit dans une quête de transparence sanitaire. Une fonction normative est par ailleurs reconnue à l'identité sanitaire qui tient au renforcement de la protection de la santé d'autrui et à son corollaire : la responsabilisation de la personne quant à sa propre santé. Cette responsabilisation est légitimée par la nécessité de pallier l'incivisme sanitaire : en malmenant notre santé, ne renions-nous pas notre qualité même de personne humaine ?

Sophie HÉBERT

Docteur en droit, membre du CERDP, université de Nice-Sophia-Antipolis

Thème : Organisation des professions/Déontologie, Éthique médicale/Bioéthique

ordre public dignité humaine identité sanitaire