La science médicale, la naissance et le risque d'eugénisme

Auteur : Didier SICARD

Notre ère est incontestablement marquée par le progrès scientifique. De surcroit, on assiste à une montée en puissance des politiques de dépistage prénatal à visée d'élimination : la découverte d'une anormalité du fœtus, aussi infime soit-elle conduit dans la plupart des cas à une interruption de la grossesse. Les partisans de ces politiques prônent la nécessaire normalité de l'enfant à naître et parlent volontiers d'un " bon eugénisme ", individuel, qui n'aurait aucun lien avec l'eugénisme collectif des temps de guerre. Mais qu'est-ce-que la normalité ? Est-elle souhaitable ? Le handicap ne fait-il somme toute pas partie de la diversité humaine ?

Didier SICARD

Professeur émérite de médecine à l'université René-Descartes, ancien président et président d'honneur du Comité consultatif national d'éthique de France

Thème : Éthique médicale/Bioéthique

interruption de grossesse eugénisme