Le concept de patient formateur auprès des étudiants en médecine, un modèle effectif

Auteur : Luigi FLORA

Les rapides mutations sociétales nécessitent un ajustement de la formation médicale. Il convient de former le plus tôt possible les étudiants aux nouveaux impératifs de la relation médecin-patient, à l'heure où il est accordé une place centrale à l'obligation d'information, préalable au consentement éclairé affirmé avec toujours plus de rigueur par la jurisprudence. L'expérience " patient formateur " sur laquelle la France est en retrait par rapport à la pratique internationale, inclut la participation des premiers bénéficiaires de la science médicale: les patients eux-mêmes. Ceux-ci, en exprimant leur savoir être, leur ressenti, permettront-ils d'atteindre l'objectif d'une médecine de qualité alliant confiance et respect?

Luigi FLORA

Centre de recherche interuniversitaire EA 3971 EXPERICE, chargé de cours à l'université Paris-VIII (droit et santé), conseiller pédagogique à l'université Pierre-et-Marie-Curie (éducation thérapeutique du patient)

consentement obligation d'information patient formateur