Les déboires de la publicité en faveur de l'alcool

Auteur : Yaël ATTAL

L'alcool est considéré comme un véritable fléau social aux conséquences dévastatrices. Le poids de la tradition, renvoyant à une image de l'art et du plaisir de vivre ainsi que les enjeux économiques, rendent pourtant une intervention étatique délicate en la matière. La loi Evin qualifiée d'ambitieuse, est allée dans le sens d'un renforcement de l'interdiction de la publicité en faveur de l'alcool auquel s'ajoutent un encadrement des dérogations et une répression accrue visant à dissuader ceux qui envisageraient de transgresser la loi. Pourtant, force est de constater la dénaturation de cette dernière en ce sens que les pouvoirs publics ont progressivement atténué la teneur des dispositions prohibitives. Le rôle du juge, consistant à veiller à l'application de la loi, est alors remarquable : pour pallier ces lacunes, il exerce un contrôle restrictif des autorisations légales comme du parrainage sportif télévisuel.

Yaël ATTAL

Doctorante à l'université des sciences sociales de Toulouse

Thème : Organisation des professions/Déontologie, Éthique médicale/Bioéthique

alcool publicité