Déserts médicaux, zones défavorisées et zones fragiles en offre de soins : les maisons de santé sont-elles une solution ?

Auteur : Guillaume CHEVILLARD

Les médecins généralistes libéraux sont inégalement répartis en France depuis longtemps. Ces inégalités se renforcent au détriment d’espaces moins attractifs. Des zones avec des difficultés d’accès aux soins, urbaines et rurales, apparaissent ou s’étendent et sont souvent qualifiées de « déserts médicaux ». Ces espaces recouvrent des réalités différentes qu’il convient de saisir : zones déficitaires, zones fragiles, zones défavorisées, espaces en dépeuplement, communes rurales qui perdent leurs médecins. L’objectif de cette présentation est de décrire différents types d’espaces ruraux pouvant être qualifiés de déserts médicaux à partir d’approches statistiques et nationales. Il s’agit ensuite de voir si les mesures mises en place par les pouvoirs publics pour y attirer des médecins fonctionnent. Nous prendrons l’exemple des maisons de santé et montreront qu’elles sont localisées dans les espaces les plus fragiles en offre de soins et qu’elles ont un impact favorable dans certains types d’espaces mais qu’elles ne suffisent pas à répondre seules à l’ensemble des situations observées.

I. Contexte et objectifs
II. Matériel et méthode
A. Les données disponibles
B. Les échelles d’étude et les espaces cibles
C. Les méthodes pour qualifier les espaces
D. L ’étude de l’effet des maisons de santé sur la densité de médecins généralistes libéraux
III. Zones fragiles et offre de soins ou déserts médicaux ?
A. Contexte institutionnel : des zones déficitaires aux zones fragiles
B. L’échelle communale révèle les communes désertées par les médecins
1. Caractéristiques des communes « désertées »
2. Géographie des communes désertées
C. Une typologie socio-sanitaire des espaces français révèle des espaces sous-dotés ou fragiles en offre de soins
D. Désertification : l’exemple des espaces ruraux en dépeuplement
1. Géographie des espaces en dépeuplement
2. Les espaces en dépeuplement apparaissent davantage fragiles au regard
des autres espaces français
IV. Les maisons de santé : une solution pour les zones fragiles ou
défavorisées ?
A. Géographie des maisons de santé
B. Maisons de santé espaces fragiles : quelles concordances?
C. Les effets des maisons de santé sur la densité de médecins généraliste libéraux
V. Discussion
VI. Conclusion
Bibliographie

Guillaume CHEVILLARD

Université Paris-Ouest-Nanterre-la-Défense, institut de recherche et documentaion en économie de la santé (IRDES).