Pour une éthique de la différence des sexes

Auteur : Henry FRIGNET

Avec le développement des litiges relatifs au transsexualisme, l'on s'est aperçu qu'une notion qui semblait évidente : le sexe, n'a pas, à proprement parler de définition juridique. Le phénomène transsexuel ne peut s'élaborer que dans une " éthique de la différence ". Le règne des médias participe à l'apparition et à la revendication croissante d'un droit à l'identité sexuelle. Le sexe peut désormais s'acquérir, s'échanger, se consommer et même disparaître. N'est-il finalement pas devenu un bien comme un autre ?

Henry FRIGNET

Psychanalyste, psychiatre, Hôpital Sainte-Anne (centre Henri-Rousselle), Paris

Thème : Organisation des professions/Déontologie, Éthique médicale/Bioéthique

transsexualisme éthique droit sexe