Corps, chair et personne humaine

Auteur : Roger GIL

Sommes-nous un corps ou avons-nous un corps ? La relation de soins puise sa dimension éthique dans sa capacité à saisir l’autre dans la totalité de sa personne et d’abord dans sa chair : qu’il s’agisse du corps de la femme enceinte, du corps du bébé, du corps malade, du corps vieillissant, du corps vivant grâce au don d’organes, du corps que l’on fait respirer de manière artificielle, du corps ouvert par le chirurgien, du corps qui se vit au dehors de lui-même et du corps pensé par le transhumanisme.

I. ÊTRE OU AVOIR UN CORPS
II. CHAIR ET CORPS
III. L’AUTRE COMME ÊTRE DE CHAIR

Roger GIL

Professeur émérite de neurologie, université de Poitiers, Directeur de l’espace de réflexion éthique Poitou-Charentes

conscience corps identité personne chair