Regards croisés sur le partage du secret : les fondements au partage du secret

Auteur : Delphine LÉCAILLE

Peut-on partager un secret sans le violer ? Les conditions du partage du secret ne relativisent pas le
caractère absolu du droit au respect de la vie privée du patient. L’utilité pour ce dernier face au partage
du secret doit être questionnée à tout instant de la prise en charge. Le patient dispose théoriquement
de la possibilité de contrôler ce partage d’informations. Toutefois, on peut s’interroger sur l’effectivité
de ce droit.

I. LE PARTAGE DU SECRET : EXCEPTION AU DROIT DE RESPECT DE LA VIE PRIVÉE
DU PATIENT
II. LE DROIT D’OPPOSITION AU PARTAGE DU SECRET RECONNU AU PATIENT

Delphine LÉCAILLE

Delphine Lécaille est docteur en droit et directrice d'Expert juridique santé.

effectivité du droit intêrét du patient droit de suite contrôle du secret partage du secret