Limiter le marché des thérapies cellulaires non éprouvées : réalité ou utopie ?

Auteurs : Delphine PICHEREAU, Emmanuelle RIAL-SEBBAG

Les thérapies cellulaires constituent un véritable enjeu réglementaire car ce sont des traitements innovants d’origine humaine. Elles suscitent de nombreux espoirs thérapeutiques mais peuvent aussi engendrer des risques méconnus. Les médicaments à base de cellules souches sont actuellement en cours de développement et peu sont commercialisés. Néanmoins, depuis quelques années, la proposition de certaines cliniques de les utiliser à visée thérapeutique s’est largement déployée dans le monde pour traiter des maux de nature diverse mais sans que ces traitements aient été validés par une autorité compétente. Suite aux conséquences sanitaires que ces pratiques peuvent engendrer, il devient urgent de pouvoir les limiter.

INTRODUCTION

I. L’OFFRE DES THÉRAPIES CELLULAIRES NON ÉPROUVÉES
   A. La thérapie cellulaire : un traitement à l’étude
      1. Les enjeux posés par l’utilisation des cellules
      2. L’exigence d’une connaissance approfondie du fonctionnement des cellules
   B. La surmédiatisation de la recherche sur les cellules à l’origine d’espoirs thérapeutiques
      1. L’exagération médiatique des résultats des recherches sur les cellules
      2. Les moyens de communication utilisés par les cliniques offrant des thérapies cellulaires non éprouvées

II. LA VALORISATION DE L’ACCÈS PRÉCOCE AUX THÉRAPIES CELLULAIRES
   A. Thérapies cellulaires non éprouvées et voies d’accès précoce : une distinction fondamentale à apporter
      1. Les garanties des voies d’accès précoce aux thérapies cellulaires
      2. La recherche clinique, une voie d’accès principale et sécuritaire aux thérapies cellulaires
   B. L’établissement indispensable d’une politique juridique nationale
      1. Les tentatives de limitation de l’utilisation des thérapies cellulaires non éprouvées
      2. La recherche d’un équilibre entre le désespoir des patients et l’accès à la thérapie

corps humain clinique accès encadrement cellules utilisation