Le don de sang. Rétrospective historique et plaidoyer contre la pensée unique

Auteurs : Nathalie DERNIS, Antoine LECA

 

Dès l’aube de la transfusion sanguine, alors que celle-ci était encore risquée, on a admis la rémunération en vue de se prêter aux expérimentations. Néanmoins, après la guerre, le don rémunéré fut de plus en plus vivement contesté.

 

I – La traditionnelle licéité de la rémunération : un constat d’évidence

II – La disqualification récente de l’idée de transfusion rémunérée
















Nathalie DERNIS

Doctorante au CDSA, Chargée d’enseignement à la Faculté de droit et de science politique d’Aix-Marseille

Antoine LECA

Antoine Leca est agrégé des facultés de droit, professeur à l’université Paul Cézanne d’Aix-Marseille et directeur du CDSA (EA n° 3242).

Thème : Droit médical, Santé mentale et santé publique, Philosophie/Sociologie/Histoire

Le don de sang (n° 16)

15 €

Fiche technique

Les cahiers de droit de la santé

Support : Numérique

ISSN : 2427-4836

10 pages

Page 11 à 21