Analyse critique des fondements du monopole officinal en France : la logique socio-économique

Auteur : Hélène VAN DEN BRINK

Alors même qu’il est justifié par des impératifs de santé publique, le mono- pole officinal est souvent appréhendé comme une atteinte injustifiée à la liberté du commerce et, par là même, comme un privilège. Or, au-delà du bénéfice de ce monopole, les pharmaciens d’officine sont avant tout soumis à des règles strictement définies afin d’assurer la qualité et la sécurité de leurs actes pharmaceutiques. Cette réglementation peut tout à la fois présenter un avantage et un caractère contrai- gnant pour l’entreprise officinale. Le contenu de notre propos consiste à décrire et à analyser les principaux fondements du monopole pharmaceutique en soulignant le caractère équivoque de la relation entre monopole et entreprise officinale.

I. Fondements historiques et périmètre « économique » du monopole pharmaceutique

II. Les spécificités de l’officine en termes d’offre et de demande

A. Une offre « administrée »

B. Une demande « prescrite »

































 

Thème : Économie/Comptabilité/Finances/Gestion, Droit pharmaceutique et des produits de santé

Le monopole pharmaceutique et son avenir (Hors-série)

15 €

Fiche technique

Les cahiers de droit de la santé

Support : Numérique

ISSN : 2427-4836

8 pages

Page 59 à 67