Déserts médicaux : réflexions sur un maillage sanitaire irrationnel et incohérent 

Auteurs : Jean-Philippe AGRESTI, Caroline BERLAND-BENHAIM, Antoine LECA

La France ne se trouve pas en manque de médecin. La difficulté réside dans son maillage médical incohérent, qui est principalement le produit de la liberté d’installation, dont jouissent les praticiens. La liberté d’installation est un principe incontestablement suranné mais politiquement tabou. Les praticiens libéraux sont très attachés à ce principe, car la médecine libérale ne garantit ni les revenus des praticiens ni les performances sanitaires en France. La France, use d’un outil indirect qu’est le conventionnement afin de pallier l’inégale répartition territoriale des médecins. Il ne s’agit pas d’un droit pour les professionnels de santé à la différence de certains pays.

Introduction - La France ne manque pas de médecins

I- Le maillage médical incohérent est la conséquence de la liberté d’installation

II - La liberté d’installation, un principe incontestablement suranné mais politiquement tabou

III - Des stratégies de contournement pour pallier l’inégale répartition territoriale des médecins

Jean-Philippe AGRESTI

Jean-Philippe AGRESTI est professeur à Aix-Marseille Université, EA 2186 (CERHHIP).

Antoine LECA

Antoine Leca est agrégé des facultés de droit, professeur à l’université Paul Cézanne d’Aix-Marseille et directeur du CDSA (EA n° 3242).

Thème : Santé mentale et santé publique

Les déserts médicaux (n° 19)

15 €

Fiche technique

Les cahiers de droit de la santé

Support : Numérique

ISSN : 2427-4836

18 pages

Page 35 à 53