La minorité, une notion juridique mal adaptée à la santé mentale

Auteur : Stéphanie RENARD

Ce document commente le texte : Rapp. spécial du Contrôleur général des lieux de privation de libertés, Les droits fondamentaux des mineurs en établissement de santé mentale, Paris, 2017, Dalloz, 156 p.

Stéphanie RENARD

maître de conférences en droit public, université Bretagne Sud, co-responsable de l’axe « Vulnérabilité » du Lab-LEX (EA 7480)

hospitalisation sans consentement mineurs droits fondamentaux psychiatrie établissement de santé mentale