Les frontières de la vie en milieu carcéral : naissance et fin de vie enprison

Auteur : François VIALLA

La situation de l’enfant né d’une femme détenue et celle du prisonnier en fin de vie présente des points de convergences, mais aussi une différence essentielle. En effet, l’enfant qui de facto est en situation d’incarcération ne l’est pas de jure, à l’inverse du détenu dont le pronostic vital est engagé. Il s’agit de partir du commencement de la vie en prison jusqu’à la fin de vie avec toutes les particularités qu’offre le milieu carcéral.

François VIALLA

François Vialla est professeur à l'université de Montpellier, directeur du Centre européen d’Études et de Recherche Droit & Santé, UMR 5815, et membre de la Structure fédérative de recherche ASMES.

Thème : Droit médical, Santé mentale et santé publique, Éthique médicale/Bioéthique

Santé et prison (n°21)

15 €

Fiche technique

Les cahiers de droit de la santé

Support : Numérique

ISSN : 2427-4836

16 pages

Page 219 à 235