Loi, bioéthique et responsabilité

Auteur : Roger GIL

Le terme " responsabilité " fait partie intégrante du vocabulaire juridique, mais quel sens faut-il lui donner d'un point de vue éthique ? Être responsable, certes ! Mais au nom de quoi ? Pourquoi ? Si la notion de responsabilité revêt un caractère plurivoque, elle nous renvoie d'abord à nous-mêmes, par la nécessité de répondre de nos actes. Ainsi, elle implique éminemment une capacité de discernement. La responsabilité est également le signe incontestable d'une appartenance à une même communauté : la communauté humaine qui attend de nous un comportement guidé par l'idée de dignité. L'aspect moral de la responsabilité doit pourtant aussi conduire à assumer une responsabilité juridique à laquelle on ne s'identifie plus au nom d'une conscience éthique qui nous corresponde. Dans une certaine mesure peut-on considérer que la responsabilité serait salvatrice pour la vie humaine.

Roger GIL

Professeur de neurologie et coresponsable de l'Espace de réflexion éthique, CHU de Poitiers

Thème : Droit médical, Éthique médicale/Bioéthique

responsabilité médicale bioéthique dignité humaine